PALENQUE


PALENQUE
PALENQUE

PALENQUE

Bâtie sur les contreforts des collines du Chiapas, au milieu des forêts tropicales, Palenque a été l’une des cités mayas les plus importantes de l’époque classique (IVe-IXe s.). La pureté du style architectural, l’élégante perfection des bas-reliefs, l’exceptionnelle qualité des stucs modelés et des jades ciselés placent cette ville au premier rang de l’art maya ancien.

Monument civil, siège du gouvernement, surmonté d’une tour de guet à trois étages, le Palais est un vaste assemblage de salles, de corridors, de cours intérieures. Les pilastres qui soutiennent la façade sont ornés de panneaux de stuc, jadis polychromés, représentant des personnages d’une grâce aristocratique. On y a découvert le panneau de pierre sculptée dit des Esclaves, figurant une scène historique (ambassade, conclusion d’une alliance) accompagnée de 262 hiéroglyphes.

Les temples sont nombreux, se conformant pour la plupart (temple du Soleil, temple de la Croix) au type classique: base pyramidale peu élevée (5-6 m), portail soutenu par des colonnes, sanctuaire intérieur contenant un panneau de bas-reliefs, toit en pierre et ciment, haute «crête» ajourée.

Le temple des Inscriptions présente des caractéristiques différentes: construit au sommet d’une haute pyramide (21 m), il ne comporte qu’une vaste salle; de là, un escalier descend à travers la pyramide jusqu’à une crypte voûtée. Les murs de cette crypte portent de beaux bas-reliefs représentant les dieux des ténèbres; au centre, un sarcophage en pierre, fermé par une dalle magnifiquement sculptée, contenait le squelette d’un prince ou d’un grand prêtre portant des bijoux et un masque de jade. Cette sépulture avait été scellée en l’an 633 de notre ère.

Palenque a été abandonnée à la fin du VIIIe ou au début du IXe siècle. Certains objets trouvés dans le Palais («jougs» de pierre du type «côte du Golfe») démontrent que la ville a été occupée par une population non maya.

Palenque
vestiges d'une cité maya (600-950 apr. J.-C.) du Mexique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Palenque — Saltar a navegación, búsqueda Palenque (del catalán palenc, empalizada ) puede designar: al Señor de Palenque, a la zona arqueológica mexicana de Palenque, vestigios de una antigua ciudad precolombina maya; a la ciudad de Palenque, en el… …   Wikipedia Español

  • Palenque —   [pa leȖke], präkolumbische Stadt der klassischen Mayakultur, heute Ruinenstätte (UNESCO Weltkulturerbe), 50 km südlich des Usumacinta am Fuß des Hochlandes von Chiapas, Mexiko; besiedelt seit etwa 100 v. Chr., Blütezeit von 600 bis 750 n. Chr.… …   Universal-Lexikon

  • palenque — sustantivo masculino 1. Valla de madera que delimita o cerca un terreno. 2. Terreno vallado de esta manera. 3. Uso/registro: restringido en Argentina. Origen: Argentina, Paraguay, Uruguay. Poste clavado en la tierra al que se atan los animales …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Palenque — Pa*len que, n. pl. (Ethnol.) A collective name for the Indians of Nicaragua and Honduras. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Palenque — (S. Domingo de P.), Stadt im mexicanischen Staate Chiapa, an der Grenze von Yucatan; dabei merkwürdige Ruinen der alten Indianerstadt P. (od. Culiacan), welche durch vulkanische Eruption untergegangen ist, u. einer unterirdischen Stadt von sehr… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Palenque — (spr. lénke, Nachan), Departementshauptort im N. des mexikan. Staates Chiapas, nicht weit vom Chacamas, der in den Usumacinta mündet, mit 9870 Einw. Etwa 11 km davon liegen die Ruinen des alten Huehuetlapallan (vielleicht das mythische Xibalba,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Palenque — (spr. ke), Ort im mexik. Staate Chiapas, merkwürdige indian. Ruinen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Palenque — Palenque, Ortschaft im mexikanischen Staate Chiapa am Flusse Micol, mit merkwürdigen Ruinen (beschrieben von Waldeck und Stephens) …   Herders Conversations-Lexikon

  • palenque — (Del cat. palenc, empalizada). 1. m. Valla de madera o estacada que se hace para la defensa de un puesto, para cerrar el terreno en que se ha de hacer una fiesta pública o para otros fines. 2. Terreno cercado por una estacada para celebrar algún… …   Diccionario de la lengua española

  • Palenque — [pä leŋ′kā] village in N Chiapas state, Mexico: site of ancient Mayan ruins …   English World dictionary


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.